• C'est donc une journée idéale pour se lancer dans le SAL qui défrise, ainsi baptisé par son auteure (que c'est moche ces noms féminisés), j'ai nommé Valérie, sur son blog  Talons Aiguilles.

    C'est un SAL mélangeant point de croix et point spéciaux, et voilà l'étape 1



    Bon il y a encore des progrès à faire sur le point d'araignée, mais ça va s'améliorer, c'est sûr !

    Sur ce, je vous laisse aller zieuter l'article précédent, dont Monsieur Overblog a boycotté la parution ; c'est juste en-dessous, direction la mer...



    votre commentaire










  • Vous me direz que c'est assez fréquent au Pays Basque, c'est vrai, j'ai d'ailleurs fait une bonne provision de Blinkies de ce genre en prévision des prochains mois...

    Mais comme il faisait encore beau Dimanche dernier, direction le bord de mer, et le magnifique Domaine d'Abbadia, dont le château a été construit par un Irlandais tombé amoureux du Pays Basque au début du 20ème siècle



    Le domaine longe la  falaise surplombant la mer et est totalement reservé aux piétons...





































    Après cette bouffée d'air frais, revenons sur terre, avec mes derniers travaux de couture ; d'un petit panier déniché en brocante, j'ai fait une panière pour la chambre de ma future nièce québécoise


    Le plus dur : faire "coller" le tissu au maximum au contour du panier, j'ai dû m'y reprendre plus d'une fois et en variant les techniques, tantôt des fronces, tantôt des pinces (pour la doublure en molleton). Par contre j'ai laissé tomber l'option "élastique" pour les petites poches intérieures, je ne me sentais pas assez douée, je tenterai un autre jour...
    Les finitions laissent à désirer mais globalement, c'est ce que je voulais obtenir, alors je ne vais pas me plaindre !



    votre commentaire



  • C'était encore Noel dans ma boite aux lettres hier ; trois livres offerts par ma soeur et un dernier qui me vient de la tante de mon mari... Maintenant, "y a plus qu'à" s'y mettre....


    votre commentaire








  • ...et même très froid ! Un peu de neige aujourd'hui sur le Pays basque, ce sont les filles qui vont être contentes en rentrant de l'école ! En attendant, on reste au chaud et on brode.

    Voici le dernier-né des petits diagrammes basques qui reprennent les maisons qui m'ont plu au cours de mes balades.
    Vous vous souvenez d'Hélette? Voici la mairie du village et les maisons avoisinantes, version petites croix :

    La grille par ici

    Comme j'ai pris la version "Cheap" d'Overblog, je ne peux mettre que des fichiers .jpeg, pas toujours très lisibles d'après les retours que j'ai déjà eus, alors n'hésitez pas à me demander le format .pdf par mail, si c'est nécessaire.


    1 commentaire


  •  En ces jours d'hiver où il fait bien froid, on se met à douter qu'il faisait presque chaud il y a une semaine ; pourtant c'est bien ce 2 janvier où je vous disais avoir déjeuné sur ma terrasse, que nous sommes allés faire un tour l'après-midi à Saint Jean de Luz, où il faisait déjà un peu plus frais et gris. Mais le port était toujours aussi fréquenté et pittoresque.



    Sur l'autre rive de la Nivelle, les quais de Ciboure avec la maison de Maurice Ravel (un peu à gauche de l'église, avec une façade arrondie en haut).

    Dominant le port, la maison de l'Infante qui accueillit la future épouse de Louis XIV, juste avant que les noces soient célébrées dans l'église de Saint Jean de Luz , le 9 juin 1660 :


    Derrière le port, de vieilles demeures :


    Il y a aussi de belles demeures néo-basques sur la baie, mais ce sera pour une prochaine fois, quand il y aura plus de soleil !
    A bientôt !

    votre commentaire